-| 192 inscrits !
Fermeture du secrétariat de mairie les samedis 02 et 09 mai
      (0)
mairiePar mairie | Vu 10 fois.
Publié le 27 Avril 2015 à 14h30
 
Résultats du concours photo sur le thème du Tourisme en Sarthe
      (0)
Office de TourismePar Office de Tourisme | Vu 147 fois.
Publié le 25 Avril 2015 à 17h49
Modifié le 25 Avril 2015 à 18h22
L'office de tourisme de Malicorne, en partenariat avec Asnières Passion Photo 72, a récemment organisé son cinquième concours photo. Cette année, 29 photos, déposées par 10 participants, ont été soumises à l'appréciation du jury.

Ce dernier était composé de Florence Poussin, présidente-déléguée de l'office de tourisme, Christophe Serrare, photographe à Luché-Pringé et directeur de photographie et Jean-Luc Prou, dessinateur de bande dessinée et éditeur.

Les photos ont été exposées à l'office de tourisme entre le 24 mars et le 25 avril, afin que le public puisse voter pour décerner le Prix du public. Plus de 500 visiteurs se sont déplacés et 100 d'entre eux ont voté.

La remise des prix a eu lieu samedi 25 avril. Les résultats sont les suivants :

Prix du jury :

1er prix : Michel LHERAULT (Asnières-sur-Vègre), "Cadrage serré sur l’abbaye de l’Epau un dimanche d’août" - Le Mans
2ème prix : Michel LHERAULT (Asnières-sur-Vègre), "Touristes se disant " ah ce qu’on est bien tous les deux" " - Asnières-sur-Végre
3ème prix : Frédéric POIRRIER (Le Bailleul), "Les couloirs du temps" - Parcé-sur-Sarthe
Mention spéciale : Joel PILON (Le Bailleul), "lumière du matin" - Sille-le-Guillaume

Prix du public :

1er prix : Joel PILON (Le Bailleul), "lumière du matin" - Sillé-le-Guillaume
2ème prix : Patrick COMMUNEAU (Poillé-sur-Vègre)," Le vieux pont" - Asnières-sur-Vègre
3ème prix : Michel LHERAULT (Asnières-sur-Vègre), "Touristes se disant " ah ce qu’on est bien tous les deux "" - Asnières-sur-Végre

Félicitations aux lauréats et merci à tous pour votre participation !

En 2016, notre concours-photo aura pour thème "la faune sauvage vivante en Sarthe du plus petit au plus grand" (le "e" de vivant"e" est là pour insister sur le fait que l'animal doit être en vie, ni animal naturalisé, ni scène de chasse avec animaux morts...).